Les hommes en AMP

Les étapes impliquant votre contribution

Une fois le diagnostic posé et la technique choisie, vous voici lancé dans votre parcours d’assistance médicale à la procréation. Celui-ci mobilise votre couple de façon inégale : « ponctuelle » pour vous, « en continu » pour votre compagne. Cela ne signifie pas pour autant que le rôle de l’homme n’est pas important. Plusieurs étapes requièrent votre participation sur un plan médical, mais d’autres justifient un engagement actif aux côtés de votre compagne, afin de vivre pleinement ce parcours à deux plutôt que de le « subir ».

Pour plus d’informations techniques et médicales, n’hésitez pas également à consulter le site www.procreationmedicale.fr proposé par l’Agence de la biomédecine.

Les inséminations ou les FIV

Que la technique soit l’insémination avec sperme du conjoint, la FIV traditionnelle ou la FIV avec ICSI, les spécialistes auront besoin de votre sperme pour féconder les ovocytes (cellules sexuelles féminines) de votre compagne. Le jour de l’insémination ou de la FIV, votre présence au centre d’AMP est donc indispensable car les inséminations et les fécondations se font le plus souvent avec du sperme qui vient d’être recueilli, dit sperme « frais ».

L’exigence de résultat (votre compagne a ovulé, la tentative doit avoir lieu le jour même) peut créer une angoisse de performance peu propice au recueil. Se masturber puis apporter son récipient aux techniciens du laboratoire est souvent difficile. Quand en outre, la nécessité de réussir fait peser une lourde responsabilité sur vos épaules (les équipes n’attendent que vous !) il peut arriver que le recueil soit laborieux.

Un conseil : tâchez de vous décontracter, de ne pas trop penser à l’enjeu et n’hésitez pas à en parler au préalable à l’équipe du centre d’AMP. En cas de grande difficulté avec ce geste, il est parfois proposé au couple de réaliser le recueil de spermatozoïdes au préalable, dans un contexte moins stressant, et de les congeler. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi demander au médecin que votre compagne soit présente au moment du recueil.

Les consultations

Souvent, les femmes qui consultent seules craignent de ne pas pouvoir faire face en cas de résultat négatif. Qu’il s’agisse des différents bilans diagnostiques ou des consultations clés (par exemple la première échographie qui permet de voir si des embryons se sont implantés et de les dénombrer), votre présence sera nécessaire. Ensemble, vous pourrez partager la joie d’une bonne nouvelle ou vous soutenir mutuellement si les résultats ne sont pas ceux que vous escomptiez.

Les spermogrammes de contrôle

En général, trois mois après un premier spermogramme altéré, on vous demande d’en refaire un autre pour confirmer le résultat initial. Il y aura au moins un spermogramme de contrôle à réaliser, et parfois beaucoup plus, car le résultat d’un spermogramme est variable au cours du temps.

En effet, la spermatogenèse, c’est-à-dire la fabrication des spermatozoïdes, est facilement perturbée par une maladie, un épisode de fièvre, la prise de certains médicaments, le stress… Il faut 74 jours pour fabriquer un spermatozoïde, auxquels s’ajoutent 3 à 12 jours de maturation dans les canaux partant du testicule (épididyme, canaux déférents), d’où le délai de trois mois.

Lorsque vous avez recours à un don de spermatozoïdes

Vous pouvez vous sentir totalement isolé du parcours de soin au motif que, sur le plan médical, votre participation n’est plus sollicitée. Néanmoins, l’accueil d’un enfant issu du don nécessite un travail psychologique approfondi au sein du couple, tant pour vous que pour votre compagne, car cela soulève de nombreuses questions que vous devez envisager ensemble. Plus que jamais, votre présence auprès de votre conjointe est nécessaire. Plus tôt vous vous impliquerez dans ce parcours, mieux vous construirez votre paternité.

Lampmafemmeetmoi.com est un site de l’Agence de la biomédecine, agence relevant du ministère de la santé.
Il apporte aux hommes en AMP et à leur entourage des informations, des témoignages et des conseils.
Pour plus d’informations sur l’Assistance médicale à la procréation : www.procreationmedicale.fr.
Pour plus d’informations sur le don de gamètes : www.dondovocytes.fr et www.dondespermatozoides.fr.